Préservons la planète

Le développement des activités humaines accroît l'effet de serre, avec pour conséquence une augmentation de la température à la surface du globe et un risque d'importants changements climatiques sur la planète. La communauté internationale a pris conscience de l'enjeu et élabore des mesures pour lutter contre ce phénomène, nous aussi. Le développement durable est perçu comme un processus d'amélioration continue dans le prolongement des démarches qualité et management environnemental. Les démarches de management environnemental sont donc une étape utile dans la mise en place de notre stratégie d’entreprise.

En application du référentiel ISO 14001, les sites de production ont identifié leurs impacts potentiels grâce à une « analyse environnementale » qui a permis de définir des priorités sur les points importants à maîtriser.

 
 

Réduire les consommations d’eau

La consommation de cette ressource est un axe important de notre politique environnementale. En Champagne, de véritables plans d’actions ont été menés afin de lutter contre la surconsommation et les fuites tout en gardant la même qualité de produit. Le site de Champagne Vranken en est un bon exemple puisque de 2005 à 2010, la consommation d’eau du site a diminué de 47%. L’implication de tous, des modifications techniques et des plans de surveillance drastiques, nous ont permis d’atteindre ce niveau de consommation. 

 
   
 

Le traitement des déchets

Les déchets sont un des premiers axes d’amélioration possibles dans une entreprise en matière d’environnement. Il s’agit d’un domaine évolutif, tant sur le plan réglementaire que technique. En tant que producteur de déchets, nous en sommes responsables jusqu’à sa destination finale. Nous devons assurer leur traçabilité et avons le devoir de les éliminer dans des conditions les moins dangereuses pour l’environnement et pour l’Homme.

Plusieurs types d’améliorations sont possibles : le réemploi, le recyclage ou la valorisation énergétique. Afin de valoriser au mieux la matière, un tri très minutieux des déchets est nécessaire. 4 grandes catégories de déchets existent à ce jour :

  • les DIB (déchets industriels banals),
  • les DID (déchets industriels dangereux),
  • les DAS (déchets d’activités de soin)
  • les sous-produits.
 
   
 

Diminuer la consommation d’énergie

La production et la consommation d’énergie étant à l’origine de 70 % de nos émissions de gaz à effet de serre, ces émissions vont continuer d’augmenter ces prochaines années.
Au rythme actuel, les rejets de GES devraient croître de 43 % d’ici à 2030, selon les dernières estimations de l’Agence Internationale de l’Energie. L’un des axes de travail actuel des sites du groupe est donc la réduction des consommations énergétiques.

Un diagnostic complet, réalisé fin 2009 sur les sites de production de champagne nous a permis d’identifier les gisements d’économie d’énergie afin de mettre en œuvre rapidement des actions de maîtrise de consommations rentables économiquement.
Basé sur une analyse détaillée de l’existant et des données du site, l’audit a dressé une proposition chiffrée et argumentée nous amenant à décider des actions et investissements appropriés. 

 
 

Traitement des effluents

L’eau est la principale ressource naturelle que les activités de vinification et d’embouteillage impactent. Nous nous devons de maîtriser au mieux la consommation de l’eau mais aussi de gérer les effluents qui sont produits par nos activités. Il s’agit d’un impact environnemental essentiel dans notre secteur. Pour se faire, chaque site de production possède sa propre méthode de traitement des effluents.

 
   
 
 

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.